3 Oct

les détecteurs de fumée

A compter du 8 mars 2015 tous les lieux d’habitation devront être équipés d’un détecteur de fumées. (Loi du du 9 mars 2010, décret du 10 janvier 2011 et arrêté du 5 février 2013) La loi ALUR est venue modifier le dispositif initial en précisant que l’installation initiale incombe au propriétaire. C’est ensuite le locataire qui doit entretenir ce matériel. A l’occasion de l’état des lieux d’entrée, le propriétaire doit s’assurer du bon fonctionnement du détecteur.

Où installer ce détecteur ? : de préférence dans la circulation du logement desservant les chambres. Il doit être fixé solidement en partie supérieure, à proximité du point le plus haut et à distance des autres parois ainsi que des sources de chaleur.

Quel matériel ? : le détecteur de fumée doit être marqué CE. L’arrêté visé ci-dessus détaille les caractéristiques de ces détecteurs. Il est important de choisir un modèle avec des piles ou batteries dont la durée de vie est importante.

L’assurance : Une fois le détecteur en place l’occupant notifie cette installation à l’assureur qui garantit les risques incendie de l’habitation

Et les parties communes ? : ‘arrêté prévoit qu’il est interdit d’installer des détecteurs de fumée dans les parties communes des immeubles collectifs d’habitation. En effet il n’est pas recommandé en cas d’incendie dans un immeuble de s’enfuir par les parties communes.

En cas de question n’hésitez pas à nous consulter au cabinet SPOHN-VILLEROY

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée